Japan forever
Un travail de diplôme pas comme les autres
Catégories
Archives
Hiroshima – Jour du retour

Et oui, toutes les bonnes choses ont une fin, c’est bien connu. Mais autant finir correctement ce petit séjour :D Je me suis levé à l’heure cette fois, et j’ai préparé mes affaires pour le retour (refait mon sac :D ). J’avais suffisamment d’avance pour attendre mon petit déjeuner qui devait m’être apporté à 8h00.

Avant que le petit déjeuner n’arrive, j’ai pris le temps de préparer mes pieds pour la journée. Faut dire que j’ai une méchante ampoule au pied gauche. Une fois fait, j’ai attendu quelques minutes mon petit déjeuner qui est arrivé à l’heure. Le petit déjeuner était composé d’oeufs au plat, de jambon, d’une salade, de taost, de confiture, de beurre, de jus d’orange, d’eau et de café. Tout de suite les images du plateau petit déj.

Petit déjeuner, prise 1.Petit déjeuner, prise 2.Petit déjeuner, prise 3.

Après le petit déjeuner, j’ai décidé de flemmer un peu. Je me suis posé dans mon fauteuil et j’ai observé les chantiers. C’est très amusant de voir la mise en route d’un chantier. Les ouvriers arrivent, se mettent autour du contre-maître, s’éparpillent et commencent à faire de la gym/stretching. Un bon petit échauffement, y a rien de mieux. Après ça, retour aux explications et hop, c’est parti pour une journée d’enfer. Le chantier devient une vraie fourmilière :D C’est marrant de voir aussi, que les portes d’accès sont parfois automatiques, comme pour un magasin. C’est vraiment autre chose que chez nous, les chantiers ici. Y a toujours une personne pour vérifier l’accès au chantier.

Je suis parti sur le coup des 9h30 – 9h45. J’ai été faire le check-out de la chambre et réglé la note d’hôtel. Dans les 25’000 Yen (250 CHF). Ce qui est honnête, compte tenu des prestations que j’ai utilisées. Après quoi, je suis allé me trouver une consigne, où mettre toutes les affaires que je ne voulais pas trimbaler durant mes visites du jour. J’ai payé 300 Yen pour 1 journée (3 CHF). Ensuite, je suis allé prendre le tramway pour le dôme de la bombe atomique.

Une fois au dôme, je n’ai fait que le longer pour aller traverser le parc de la paix. Mon objectif: Le musée de la paix. Je suis allé le visiter. L’entrée ne coûte que 50 Yen (0.50 CHF), vraiment rien. J’ai eu droit à un guide audio en français. Si si, en français. C’était très poignant et je ne peux écrire quoique ce soit sur le sujet. Ce n’est pas quelque chose que l’on raconte, c’est quelque chose que l’on vit. Le seul bémol de l’histoire c’est que c’était jour de course d’école et de ce fait, y avait beaucoup trop d’enfants. C’est pas que je les aime pas mais ça perturbe beaucoup pour une visite du genre. Ils avaient du travail à faire et se mettaient partout et n’importe comment pour prendre des notes. Du coup, pas possible de profiter complètement de la visite :|

En sortant du musée, des classes entières s’affairaient à prendre le pic-nic. C’était marrant parce que les enfants avaient tous une couverture en plastique aux motifs divers et variés pour se poser dessus. Très bien organisé tout ça :D Malheureusement, le temps se gâtaient sérieusement.

Je décide de me rendre dans la galerie marchande du coin :D Eh oui, y en a partout de ces galeries ;) Je l’ai parcourue ainsi que quelques ruelles alentour. J’ai même été dans un magasin pour Geek. J’ai dû résister de ne pas m’acheter quelques trucs d’ailleurs :D Je vous propose une petite galerie de photos pour cette partie de ma journée.



Après cette balade, je suis retourné à la gare à pied. En chemin, j’ai encore pris quelques photos que vous pourrez voir en fin d’article. Je dois dire que j’étais très fatigué et j’en avais un peu marre de visiter.

A la gare, j’ai été mangé un petit sandwich et bu un thé froid. Le thé froid était sans sucre comme toujours ici. Je dois dire que je commence à m’y faire et ça ne me dérange plus guère.

Ensuite, je suis aller me balader dans la gare et j’ai acheté un biscuit bizarre en guise de dessert. C’était pas mauvais mais ecoeurant au bout d’un moment. Ça devait être une sorte de pâte de haricots ou qqch comme ça.

J’ai aussi visité un magasin de produits alimentaires occidentaux. J’y ai d’ailleurs vu du gruyère Suisse :D J’ai fait la rencontre d’un occidental de langue anglaise (je sais pas du tout d’où il venait). Nous avons bavardé un moment et je lui ai expliqué un peu ce que je faisais au Japon et pour combien de temps j’y étais. la discussion était sympa.

Je suis allé sur le quai pour attendre mon Shinkansen. 2h00 à attendre mais j’en avais que faire, je ne pouvais plus rien faire d’autre que d’attendre j’étais mort. Les deux heures ont très vite passé et j’ai pris mon Shinkansen sans encombre jusqu’à Kyoto. D’ailleurs j’ai même vu un Carefour par la fenêtre vers Shin-Kobe ou Shin-Osaka (je sais plus où). Ça m’a bien fait rigolé.

En arrivant à Kyoto, j’ai encore pris un train jusqu’à pas loin de chez moi. C’était assez tendu parce que je trouvais pas les informations nécessaires pour prendre le train. Finalement, j’ai pu demander à un contrôleur et j’avais vu juste. C’était le bon train. En plus, la station qui m’intéressait c’était directement la prochaine. Donc un parcours bref et rapide et bien plus pratique que le bus.

Me voilà au terme du week end. Je dois dire que j’en garderais des précieux souvenir. C’est vraiment un séjour qui m’a marqué et que je suis pas prêt d’oublier. C’était juste génial. Pas d’autres mot à dire.



Commentaires
Par Raph’ le 1 octobre 2008

Ben vouais, sacré voyage ! J’espère que tu auras l’occasion d’en faire d’autres dans d’autres parties du Japon.

Bon soignements ! :arf:

Par Raph’ le 1 octobre 2008

Et j’ai oublié : merci pour la dédicace ! :kiss:

Par Prevole le 17 octobre 2008

@Raph’ : Ouais je pense que je me referais un petit truc du genre prochainement. J’imagine que cette seconde virée sera surement à Tokyo. Je sais pas encore. Wait & See.