Japan forever
Un travail de diplôme pas comme les autres
Catégories
Archives
Boeuf de Kobe

Avant de rentrer, je me suis permis une virée à Kobe (une de plus en fait :D ) pour aller déguster le fameux boeuf de Kobe. J’en avais tellement entendu parler que je ne pouvais pas passer à côté de ça.

Le samedi avant de rentrer, je suis parti dans l’après-midi à Kobe et me suis baladé en ville pour trouver un restaurant, qui offre du boeuf de Kobe à la manière steak. Je ne voulais pas une viande en sauce ou en soupe qui ne permet pas d’apprécier pleinement la saveur de la viande.

J’ai fini par trouver un restaurant sympa et qui ouvrait pile poil quelques minutes après mon arrivée. J’ai eu le temps de lire une carte en anglais, ce qui m’a permis de choisir tranquillement le morceau de filet premium de 130gr que j’allais déguster par la suite. La carte proposait un menu avec sashimi en entrée, une soupe entre deux et le plat principal avec riz et légumes. Pour accompagner le tout, j’ai bu un petite bière et une petite bouteille de sake. C’était fortement agréable.

Pour la viande, c’est très mais alors très très très simple. Jamais je n’ai mangé une viande aussi tendre. Il faut dire que c’est plus ou moins 50% graisse 50% viande. Les diététiques s’abstenir. C’est le genre de nourriture qu’on mange une fois tous les dix ans :evil: La viande avait vraiment un très bon goùt, mais le plus sympa était, que je pouvais quasiment la manger en écrasant les morceaux contre mon palais avec la langue. C’était juste un délice. Je ne regrette pas du tout d’avoir dépensé au final dans les 200 CHF pour ce menu et boissons. Cette expérience a vraiment valu le coup !

A présent, je vous propose quelques images. Tout d’abord les sashims de saumon fumé en entrée.

Sashimi de saumon fumé.

Vient l’assiette de légumes avant leur cuisson.

L\'assiette de légumes avant cuisson.

Le filet de 130gr de viande de boeuf de Kobe premium. On aperçoit également la préparation des chips d’ail.

Présentation du morceau de viande.

La soupe avec quelques flocons de blé en guise de croûtons.

La soupe.

C’est parti pour la préparation de la viande. Ça tranche dans le lard.

Début de la préparation de la viande.La viande est découpée.

Cuisson des légumes et une partie de la viande est réservée pour un usage plus tard, avec les germes de soja. Ça deviendra une sorte de plat de nouilles avec des mini morceaux de viande.

Cuisson des légumes.

J’oubliais de mentionner la petite salade en accompagnement. Ça meuble le temps pendant la cuisson des légumes :evil:

Une petite salade en accompagnement.

La cuisson se poursuit.

La cuisson continue.Ça cuit, ça cuit.

Puis vient la préparation des germes de soja avec le reliquat de la viande.

Préparation des germes de soja avec le reliquat de viande.

Et finalement l’assiette prête

Un repas délicieux.


Commentaires
Par Cid le 16 janvier 2009

Magnifique et c’est vrai que ce boeuf est quelque chose de mythique et on se doit de le goûter lors d’un passage au Japon (c’est ce que tous le monde me dit :jap: ), bien vu et ça donne l’eau à la bouche ;)

Par Ta chérie le 18 janvier 2009

Mhh ça l’air très bon. C’est quand qu’on va au Japon?