Japan forever
Un travail de diplôme pas comme les autres
Catégories
Archives
Intetain – Amsterdam – Day One

Le premier jour de la conférence a pris fin. C’est avec une certaine fatigue que je m’apprête à écrire ces quelques lignes et poster quelques photos.

Cette journée a débuté avec un réveil à 6h30, suivi d’un lever difficile. Après quoi, je suis venu chatter un petit moment avec Michael pour convenir du déroulement du début de la journée. Rendez-vous directement au « Registration Desk » de la conférence. Prochain objectif de la journée : « PETIT DEJEUNER » ! C’est important !

J’ai pris mon petit déj. directement à l’hôtel. C’est pas compris dans le prix mais bon c’est mieux que de sortir le ventre vide. Je l’ai joué léger et donc j’ai évité tout ce qui était bacon, eggs, ham et autres joyeusetés du genre. Après le petit déj. en route pour la conférence. J’ai embarqué mon poster et j’ai marché jusqu’au lieu nommé Trippenhuis. Une fois arrivé, j’ai attendu dehors un moment et j’ai vu arriver les gens les uns après les autres. J’ai joué sans le vouloir au groom de service ainsi qu’au phare de service. Il faut dire qu’il n’y avait rien qui annonçait la conférence en dehors du bâtiment, reconnaissable parmi les autres. Un poil déroutant. Heureusement que j’avais fait du repérage hier soir. Puis, Michael est arrivé. Nous avons discuté quelques minutes puis nous sommes entrés entreprendre les petites démarches d’admission. C’est à dire recevoir un badge avec son nom et un sac suprise contenant :

  • Un Stick USB avec les posters de la conférence
  • Un livre qui contient tous les articles acceptés à la conférence (dont le mien forcément :D )
  • Un bloc note et un stylo
  • Quelques papiers additionnels
  • Une carte de la ville (plan touristique et des bus)

Nous avons profité de ce moment de répit pour également installer mon poster et réserver l’emplacement pour le poster d’Anne. Mon poster est un poil grand. Il est trop long de 10cm :D

Après ça, nous nous sommes rendus dans la salle pour la première conférence donnée par un orateur invité. Je vais pas tout détailler les conférences. Pour les interessés, je vous propose de suivre le programmre de la conférence. La présentation a duré une bonne heure et était intéressante. Ça parlait de la manière de configurer et créer des jeux avec des dialogues, consistant en fonction des réponses et situation, dans laquelle se trouve le joueur (C’est très vague, et en réalité c’est bien plus que ça). Après, nous avons eu droit à une pause avec café et biscuits.

Une fois la pause finie, nous avons eu d’autres présentations jusqu’à l’heure du lunch. Celui-ci était constitué de sandwichs, de fruits, de salades, de trucs panés, dont on sait pas trop ce que c’est. Mais surtout, le plus frappant, fut le lait servi en guise de boisson de table (enfin vu que c’était un buffet, est-ce que l’on peut parler de boisson de table ?). Il y en avait deux sortes. Un aigre et un normal. L’aigre était vraiment un poil bizarre pour l’habitude du lait que j’ai. Intéressant !

Une fois rassasié, ce fut l’heure de la poster-session. Faire le pied de grue à côté de son poster durant 2h30, à répondre aux questions des gens qui passent (et y en a pas beaucoup des gens, 80 personnes par là autour). J’ai eu quelques questions et surtout j’ai dû expliquer de nombreuses fois mon travail. C’était au moins un bon passe temps. Un passe-temps rapide. J’ai vu des gens motivés et interressés et d’autres qui manifestaient juste un intérêt de politesse. Dans tous les cas, les contacts étaient tout ce qu’il y a de sympa.

Ce qui m’a marqué durant cette session de posters fut sans aucun doute mon petit tour des posters alentour. J’en regardais un distraitement, quand l’afficheur me demande si je voulais des explications. C’est là que j’ai vu le logo de l’école d’où il venait. Je lui ai alors demandé si le lac Léman était encore à sa place. Nan, je déconne, je lui ai juste montré mon badge où est noté le nom de l’école. Lui vient de l’EPFL. Du coup, on a pu bavarder en français et s’échanger nos emails. Il est arrivé la semaine passée et a déjà participé à la conférence précédente, se tenant au même endroit. Le travail qu’il présente, pour rester simple, consiste dans le fait, de pouvoir se déplacer depuis son poste de travail vers un lieu quelconque, accompagné de son organiseur personnel, tout en continuant l’activité en cours. Exemple : Vous êtes en train de lire un flux RSS et vous devez aller quelque part. Vous aimeriez continuer à lire vos flux. Votre ordinateur personnel se rend compte que vous vous êtes éloigné de lui et automatiquement, transmet les flux RSS directement à votre organiseur pour que vous puissiez continuer à lire vos flux. Tout ceci sans qu’aucune intervention n’ait été nécessaire pour dire à votre ordi que vous partiez.

La poster-session était suivi d’autre petites présentations qui étaient vraiment pas terribles et pourtant les sujets n’étaient pas inintéressant, mais la manière de présenter était une vraie catastrophe. Michael m’a fait la remarque ce soir en me disant que le jour, où je devrais présenter quelque chose que j’aurai pas à me faire de soucis, parce que c’est dur de faire pire que cet après-midi. J’étais assez mort de rire mais il avait vraiment pas tort. C’était digne des plus grands profs d’un certain établissement, dont je tairais volontairement le nom.

A la fin de la journée, nous avons eu droit à un apéritif. Boissons et miam à volonté, comme tout le reste de la journée pratiquement. C’était bien sympa. Nous avons profité de ce moment pour faire une petite séance de photos auprès de nos posters avec Michael, Anne et son copain, ainsi que mon humble présence.

Nous avons été manger dans un restaurant qui proposait de la cuisine idonésienne. C’était très sympa, car nous avons pu rester sur la terrasse. Un peu frais, mais pas trop. Juste ce qu’il faut pour passer un moment agréable. Anne et son copain ont dû prendre un train peu après le repas. Avec Michael, nous avons encore été boire un verre après avoir un peu déambulé dans les rues. Nous avons discuté de ce que je fais et de ce qu’il fait. Puis immanquablement, nous sommes partis sur les comparaisons Amsterdam/Montreux/Kyoto :D C’est traditionnel ;) S’en est suivi des bavardages de tout et de rien, qui sied très bien aux fins de journées. Nous nous sommes séparés et je suis rentré à l’hôtel. La journée a été longue et fatigante mine de rien. C’est vraiment différent de ce que j’ai l’habitude.


Commentaires
Par moman le 23 juin 2009

ça me fait penser aux journées portes ouvertes à Yverdon :)
Belles couleurs, et quelle chance, il fait beau! Superbes photos avec celles d’hier. J’ai beaucoup apprécié. T’en fais d’autres ?? :siffle: :)

Par Raph’ le 28 juin 2009

Tout bien le poster ! Classe, coloré, visiblement bien structuré (j’ai pas réussi à lire, mais on voit bien les rubriques). En fait, t’aurais dû prendre en photo les autres, histoire de montrer que le tien était plus beau meilleur. :boulet:

J’ai bien aimé aussi les photos façon Dalton… :D