Japan forever
Un travail de diplôme pas comme les autres
Catégories
Archives
Visites

Me voici arrivé au terme d’une petite heure ou deux de voyage, à Amsterdam. Ville où a lieu la conférence Intetain à laquelle je participe, pour présenter mon travail de diplôme. Je suis arrivé un jour avant le début de la conférence, histoire de prendre mes marques. C’est ce que j’ai fait ce soir. J’ai mangé une petite pizza tomate-mozzarella et bu une petite bière, tout en visitant un petit peu la zone où se tiendra la conférence de lundi à mercredi. C’est une ville assez sympa je dois dire.

La suite »


Shinjuku est le quartier des affaires de Tokyo. C’est également là où se trouve la mairie (le bâtiment à deux tours avec l’observatoire). Nous devions de toute manière nous y rendre pour aller au restaurant qu’Enari-san m’avait proposé.

La suite »


Nous avons pris le dernier tramway (pas en heure, mais en existence ;) ) de Tokyo depuis Minowa-bashi pour aller à Waseda. Waseda est un peu le Kyoto de Tokyo. C’est la cité étudiante de Tokyo. C’est un peu par-là qu’on retrouve quelques universités.

La suite »


Après notre tour en bateau, nous sommes allés voir le sanctuaire d’Asakusa et ses fameuses lanternes. Je ne m’étendrais pas sur le sujet, étant donné que j’ai déjà consacré un article dessus. C’était bien sympa de voir ce temple par un temps si radieux par contre.

La suite »


Tsukiji est le marché aux poissons de Tokyo. C’est un marché mondialement connu. Je n’ai malheureusement pas eu l’occasion de voir les poissons dans toute leur splendeur, mais à la place j’ai eu le droit à un petit déjeuner dans un petit restaurant du marché, où seuls les connaisseurs (donc pas les touristes) ont accès. La raison première est la langue, et la seconde est que c’est plutôt un endroit destiné aux travailleurs.

La suite »


Pour le second jour, j’avais rendez-vous avec l’ami de l’assistant – Enari-san, près de mon hôtel à Tokyo Station. Il m’avait envoyé la veille tout le plan de la journée, en détail, par email. Il a vraiment organisé la chose de façon géniale. Mais le plus génial c’est qu’il s’est arrangé de nous faire visiter des choses qui nous profitent aux deux. Je m’explique. Il a choisi des endroits qu’il avait envie de revoir et d’aller, ainsi que des endroits qu’il n’a jamais pris le temps de visiter. Du coup, il a autant profité de la visite que moi. J’ai découvert des choses que les touristes normaux ne peuvent pas découvrir sans un guide personnel de la sorte. Une journée parfaite, orientée pour les envies des deux.

La suite »


Ce festival est l’occasion de commémorer le grand tremblement de terre de 1995, qui a fait dans les 6 – 7 mille morts et 300’000 sans-abris. Aujourd’hui, on ne trouve plus de traces de destruction, mais la ville n’est pas redevenue ce qu’elle était avant (notamment en ce qui concerne ses activités portuaires). Le festival est l’occasion de mettre des lumières dans tout un quartier de la ville (plutôt une rue et un parc en fait) accompagné de musique adéquate.

La suite »


Comme j’avais rendez-vous en fin d’après-midi au bureau de mon professeur local, je me suis dit qu’une petite promenade de santé ne me ferait pas de mal du tout, et j’avais bien raison. J’avais dit lors de ma première visite que je retournerai visiter le pavillon d’or. C’est ce que j’ai fait cet après-midi. Ma visite a été nettement plus rapide que la première et beaucoup moins impressionnante. Peut-être que mon état d’esprit y était pour quelque chose :D

La suite »


Comme je vous le disais, ma visite du jour a été uniquement le quartier d’Akihabara. J’ai eu droit à un guide privé pour ce faire. J’avais contacté Enari-san avant mon départ et il m’avait proposé de nous rencontrer pour une visite guidée. J’avais émis le souhait du quartier d’Akihabara qui est le haut lieu de la Otaku Attitude de Tokyo.

La suite »


Après notre début d’après midi, nous sommes allés à la station de Tawaramachi, afin que mon professeur puisse faire quelques emplettes souvenirs. C’est un peu normal quand on part seul en voyage en laissant sa famille au pays. Ladite famille peut ressentir comme une certaine petite pointe de jalousie gentille vis-à-vis du voyage en question ;)

La suite »